ACP tu connais ?

ACP tu connais ?

ACP pour Agriculture contractuelle de proximité 

Quelles sources privilégies-tu pour te nourrir ? Prendre soin de son acte d’achat c’est aussi contribuer à sa santé et son bien-être.

J’entends souvent la remarque oui mais c’est plus cher, ou encore c’est compliqué. S’est vrai, c’est certainement un peu de tout cela, ça demande surtout de changer nos petites habitudes.
Souvent c’est le manque d’information qui nous fait défaut. Alors que tout est à notre portée.

Et pourquoi pas organiser une sortie en famille durant le week-end pour aller visiter sur site nos paysans, faire connaissance et surtout mieux connaître cette source d’approvisionnement aux portes de la ville et ainsi soutenir et contribuer à la proximité !

ACP Quèsaco ?

L’agriculture contractuelle de proximité lie par contrat un ensemble de consommateurs et paysans d’une région définie pour un approvisionnement de produits alimentaires.
L’ACP est régie par une chartre qui respecte certaines règles en accord avec le principe de la souveraineté alimentaire.

Définition : est présentée comme un droit international qui laisse la possibilité aux populations, aux États ou aux groupes d’États de mettre en place les politiques agricoles les mieux adaptées à leurs populations sans qu’elles puissent avoir un effet négatif sur les populations d’autres pays. (source Wikipedia).

Le contrat définit la quantité, la qualité, le mode de production, les prix et modalités de livraison des produits. En échange le consommateur s’engage à payer équitablement les produits à l’avance (en général) et participe quelques fois par année à divers travaux sur la ferme ou le site de distribution.

L’objectif ?

Que chacun-e se rende compte que l’alimentation est l’affaire de toutes et tous, citoyens et paysans.

Cette formule permet de construire l’agriculture de demain et de former des réseaux d’approvisionnement alimentaires locaux, transparents, solidaires et indépendants des grandes filières.

En prenant soin de toi, de ton alimentation tu prends soin de la planète. Il est important de soutenir une agriculture locale qui approvisionne une population locale avec un bon produit, un prix équitable et surtout, qui entretien une relation directe… si tu prends acte et t’engages dans cette forme de consommation tu auras la chance de mettre une « tête » un savoir faire derrière chacun de tes légumes. Et ça, c’est remettre l’humain au centre des enjeux!

Une action qui va encore plus loin et qui me tient tout particulièrement à coeur c’est le supermarché participatif, un projet en cours sur la commune de Meyrin, dans le cadre de l’Ecoquartier les Verges, il s’appelle la « Fève ».  J’adore !!

L’objectif :

  • Un supermarché qui serait autogéré par ses clients avec les paysans du coin?
  • Un endroit où l’on trouverait des produits dont on connaît la provenance et la façon dont ils ont été préparés?
  • Des listes d’ingrédients qui ne sont pas en langage codé?
  • Un lieu où l’on pourrait rencontrer l’artisan boulanger et visiter son atelier?
  • Un lieu de vente qui a pour but de proposer les meilleurs produits aux meilleurs prix dans le respect des hommes et de l’environnement?
  • Une démarche basée sur la coopération et la solidarité plutôt que la concurrence et le profit?

Là moi j’adhère à fond et c’est sur que ce projet je le soutiens, voire même que je vais m’y engager.
Fais un tour sur leur site c’est vraiment édifiant comme projet : https://spp-vergers.ch

Paris a initié l’idée en 2010, lancé le magasin en 2016 et n’attend plus que de s’agrandir: LaLouve. La source et l’inspiration provient d’un exemple réussi  FoodCoopune expérience qui dure et perdure depuis déjà 40 ans à New-York.

Comme quoi lorsque chacun de nous s’engage un peu beaucoup, passionnément, tout est possible !!

Quelques membres ACP par canton :

Jura : la clef des champs

Fribourg : Croqu’Terre

Neuchâtel : Rage de Vert

Vaud : Lumière des Champs , Le panier à 2 roues

Genève : Les potagers de Gaïa , L’affaire TourneRêve

J’espère que cela t’auras donné envie de jeter un oeil à l’une ou l’autre de ces initiatives et surtout de voir que c’est à ta portée. N’hésite pas, fais y un tour, et pourquoi pas tester un panier ou aller faire tes achats sur site ?

Je me réjouis de te lire à ce sujet. Je te dis à la semaine prochaine pour un nouvel article  » Ecolo-bobo, bon, bon ! »

Wendy G.

 

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.

Conception : Sur Mesure

ACP tu connais ?

ACP tu connais ?

ACP pour Agriculture contractuelle de proximité 

Quelles sources privilégies-tu pour te nourrir ? Prendre soin de son acte d’achat c’est aussi contribuer à sa santé et son bien-être.

J’entends souvent la remarque oui mais c’est plus cher, ou encore c’est compliqué. S’est vrai, c’est certainement un peu de tout cela, ça demande surtout de changer nos petites habitudes.
Souvent c’est le manque d’information qui nous fait défaut. Alors que tout est à notre portée.

Et pourquoi pas organiser une sortie en famille durant le week-end pour aller visiter sur site nos paysans, faire connaissance et surtout mieux connaître cette source d’approvisionnement aux portes de la ville et ainsi soutenir et contribuer à la proximité !

ACP Quèsaco ?

L’agriculture contractuelle de proximité lie par contrat un ensemble de consommateurs et paysans d’une région définie pour un approvisionnement de produits alimentaires.
L’ACP est régie par une chartre qui respecte certaines règles en accord avec le principe de la souveraineté alimentaire.

Définition : est présentée comme un droit international qui laisse la possibilité aux populations, aux États ou aux groupes d’États de mettre en place les politiques agricoles les mieux adaptées à leurs populations sans qu’elles puissent avoir un effet négatif sur les populations d’autres pays. (source Wikipedia).

Le contrat définit la quantité, la qualité, le mode de production, les prix et modalités de livraison des produits. En échange le consommateur s’engage à payer équitablement les produits à l’avance (en général) et participe quelques fois par année à divers travaux sur la ferme ou le site de distribution.

L’objectif ?

Que chacun-e se rende compte que l’alimentation est l’affaire de toutes et tous, citoyens et paysans.

Cette formule permet de construire l’agriculture de demain et de former des réseaux d’approvisionnement alimentaires locaux, transparents, solidaires et indépendants des grandes filières.

En prenant soin de toi, de ton alimentation tu prends soin de la planète. Il est important de soutenir une agriculture locale qui approvisionne une population locale avec un bon produit, un prix équitable et surtout, qui entretien une relation directe… si tu prends acte et t’engages dans cette forme de consommation tu auras la chance de mettre une « tête » un savoir faire derrière chacun de tes légumes. Et ça, c’est remettre l’humain au centre des enjeux!

Une action qui va encore plus loin et qui me tient tout particulièrement à coeur c’est le supermarché participatif, un projet en cours sur la commune de Meyrin, dans le cadre de l’Ecoquartier les Verges, il s’appelle la « Fève ».  J’adore !!

L’objectif :

  • Un supermarché qui serait autogéré par ses clients avec les paysans du coin?
  • Un endroit où l’on trouverait des produits dont on connaît la provenance et la façon dont ils ont été préparés?
  • Des listes d’ingrédients qui ne sont pas en langage codé?
  • Un lieu où l’on pourrait rencontrer l’artisan boulanger et visiter son atelier?
  • Un lieu de vente qui a pour but de proposer les meilleurs produits aux meilleurs prix dans le respect des hommes et de l’environnement?
  • Une démarche basée sur la coopération et la solidarité plutôt que la concurrence et le profit?

Là moi j’adhère à fond et c’est sur que ce projet je le soutiens, voire même que je vais m’y engager.
Fais un tour sur leur site c’est vraiment édifiant comme projet : https://spp-vergers.ch

Paris a initié l’idée en 2010, lancé le magasin en 2016 et n’attend plus que de s’agrandir: LaLouve. La source et l’inspiration provient d’un exemple réussi  FoodCoopune expérience qui dure et perdure depuis déjà 40 ans à New-York.

Comme quoi lorsque chacun de nous s’engage un peu beaucoup, passionnément, tout est possible !!

Quelques membres ACP par canton :

Jura : la clef des champs

Fribourg : Croqu’Terre

Neuchâtel : Rage de Vert

Vaud : Lumière des Champs , Le panier à 2 roues

Genève : Les potagers de Gaïa , L’affaire TourneRêve

J’espère que cela t’auras donné envie de jeter un oeil à l’une ou l’autre de ces initiatives et surtout de voir que c’est à ta portée. N’hésite pas, fais y un tour, et pourquoi pas tester un panier ou aller faire tes achats sur site ?

Je me réjouis de te lire à ce sujet. Je te dis à la semaine prochaine pour un nouvel article  » Ecolo-bobo, bon, bon ! »

Wendy G.

 

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.

Conception : Sur Mesure